Élever des pigeonneaux, un métier avant tout.

L’élevage du pigeon est resté un privilège réservé aux nobles jusqu’en 1789 tout en étant aussi utilisés comme moyen de communication par nos ancêtres. Ils sont faciles à élever car rustique mais ils craignent notamment l’humidité et les courants d’air.

L’élevage en pigeonnier à quoi cela ressemble ?

Pour loger les pigeons, il est possible d’aménager un local existant, en colombier ou pigeonnier à l’air sec de préférence. Pour les faire grandir, les éleveurs utilisent une bonne ventilation, une absence de courants d’air, un sol sec, un éclairage adéquat et un toit solide. Malgré la sensibilité à l’air humide, les pigeons sont des oiseaux extrêmement robustes, et peuvent résister à des températures basses et élevés. Le pigeon est un oiseau qui se reproduit vite. Par conséquent, il faut être vigilent face au surpeuplement pour limiter la propagation des maladies.

La couvaison des petits œufs

La femelle arrive à pondre en 7 à 10 jours après l’accouplement. Seuls deux œufs sont produits à 48 heures d’intervalle. Les œufs fertiles écloront 19 jours après la ponte du premier. Un couple de pigeons couve le temps nécessaire pour mettre au monde les petits. Toutefois, si vous voyez des œufs abandonnés, cassez-les. S’ils sont remplis de jaune, ils sont infertiles. Si vous constatez des traces de sang, vous aurez la preuve que l’œuf était fécondé mais que le développement embryonnaire s’est arrêté à un certain stade de la croissance à l’intérieur de l’œuf. Toutefois, la majorité des pigeons étant généralement de bons reproducteurs, la plupart des œufs devraient éclore sans difficulté. C’est l’arrivé des pigeonneaux.

Naissance des pigeonneaux.

Les pigeonneaux s’avèrent être très différents des poussins. Ils naissent aveugles, dénudés et totalement dépendants de leurs parents, à la fois pour la nourriture et pour la chaleur. Ils s’alimentent d’une sécrétion fournie par leurs géniteurs appelée “lait de jabot”. Progressivement, les adultes régurgitent du grain ramolli dans le jabot des petits qui grandissent remarquablement vite. Il est important de baguer les pigeonneaux quand ils ont environ 7 jours. Le mâle continue de nourrir les jeunes tandis que la femelle s’apprête à entamer une seconde couvée. A un mois, les petits quitteront le nid. Ils sont installés dans une volière réservée aux jeunes juste avant que n’éclose la seconde paire d’œufs.

Comment sont nourris les pigeonneaux ?

L’alimentation des pigeons est un vaste sujet. Les éleveurs ont chacun leur recette et mélangent des graines disponibles dans le commerce agro-alimentaire. Les pigeons dit « bios » sont élevés sans OGM, sans vitamines, sans ajout de la part de l’homme. La plupart des éleveurs préfèrent fabriquer leur propre mélange à base de maïs, de blé et de différentes céréales. Le but est de donner une musculature aux pigeonneaux pour la fermeté de la chaire.

Notre éleveur Monsieur Fouchard, « Les Pigeonneaux du Stade » possède sa propre méthode d’élevage et nous vous invitons à visiter la page de sa ferme pour en savoir un peu plus. Retrouvez ses pigeonneaux sur la carte de l’Hoirie.