Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’histoire du chocolat, commence avec les habitants d’Amérique Centrale avant d’être découvert par Christophe Colomb. Ils utilisaient comme monnaie d’échange et unité de calcul le cacao et ses fèves, il y a environ 1 000 ans av. J.-C . On retrouve ces informations dans les hiéroglyphes mexicains. Un Zontli était égal à 400 fèves, tandis que 8 000 fèves étaient égales à un Xiquipilli.

Des résidus de chocolat ont été découverts dans des poteries et cela remonte déjà à 580 avant J.C soit 2600 années jusqu’à notre siècle. Les mayas vouaient une valeur importante aux fèves de cacao et elles auraient été utilisées pour faire du troc. La boisson obtenue avec ces graines était vraisemblablement administrée à des fins thérapeutiques ou lors de certains rituels. Le peuple maya s’est servi du chocolat comme préliminaire au mariage. Le cacao permettait aussi de purifier les jeunes enfants mayas lors d’une cérémonie. De même, le défunt en était accompagné pour son voyage vers l’au-delà. Vers 1300 après J.-C., les Aztèques associèrent le chocolat à la déesse de la fertilité. Dans l’Ancien Mexique, le chocolat était consommé sous forme de boisson amère et pimentée appelée xocoatl, souvent aromatisée à la vanille, au piment et au roucou. Le xocoatl était censé combattre la fatigue.

L’exode de l’or marron vers l’Europe

Christophe Colomb jeta par-dessus bord les fèves qu’il avait reçues des Amérindiens : l’explorateur les aurait prises pour des crottes de chèvre laissant ainsi à Cortés le mérite de cette découverte. C’est lors de la conquête du Mexique en 1519 que Cortés découvrit le breuvage chocolaté. La consommation de cacao fut très répandue chez les espagnols. La découverte de la canne à sucre permit de rendre le chocolat moins amer et plus abordable à tous.

Mais l’histoire du chocolat, passe par sa première introduction en Europe. Elle se fait à la cour du roi Charles Quint au XVIe siècle. C’est seulement en 1615, que la France découvre le chocolat à Bayonne à l’occasion du mariage de l’infante espagnole Anne d’Autriche avec Louis XIII. Mais c’est Louis XIV et son épouse Marie-Thérèse d’Autriche qui font entrer le chocolat dans les habitudes de la cour du château de Versailles. Le chocolat est alors consommé chaud sous forme de boisson comme le café. Mais seule la cour du roi en avait le privilège.

Le chocolat restait l’apanage des plus riches, sauf dans de rares régions. Par exemple, dans le Sud-Ouest de la France (région de Bayonne), l’installation des marchands juifs chassés d’Espagne par l’inquisition permit une popularisation du produit et on retrouvait des chocolatières même dans des familles plus modestes.

Histoire du chocolat et chronologie de l’industrie chocolatière

C’est au début du XIXe siècle qu’apparaissent les premières fabriques de chocolat en Europe avec les futurs grands noms de ce qui va devenir au milieu du siècle une industrie chocolatière. La véritable histoire du chocolat commence avec elle.

Au XVIII ème siècle
  • 1821, l’Anglais Cadbury produit le premier chocolat noir à croquer.
  • En 1828, Van Houten dépose un brevet pour le chocolat en poudre. C’est un procédé pour séparer le cacao maigre et le beurre de cacao, permettant aux industriels de doser les quantités relatives de cacao maigre et de beurre de cacao dans la pâte de cacao.
  • 1848, Victor-Auguste Poulain crée une chocolaterie-confiserie industrielle à Blois.
  • En 1856, Jacques Klaus crée sa première fabrique de chocolat au Locle en Suisse.
  • 1862, c’est au tour de la chocolaterie Rowntree en Angleterre de voir le jour, puis en 1868, celui de la première chocolaterie Tobler en Suisse.
  • En 1870, Jean Tobler met au point le chocolat au lait. Cette même année, Émile Menier fait construire une usine moderne de production de chocolat à Noisiel en Seine-et-Marne.
  • 1875, Daniel Peter met au point le chocolat au lait après de longs essais dans sa fabrique de Vevey.
  • En 1879, Rodolphe Lindt invente le chocolat fondant et crée sa première chocolaterie en Suisse.
  • 1880 marque le développement de l’industrie chocolatière belge avec l’apparition de la première chocolaterie Côte d’Or.
Au XIX ème siècle
  • En 1920, le hollandais Kwatta invente les premières barres de chocolat de 30 grammes. L’américain « Mars » lance le Milky Way et le hollandais Nuts sa barre aux noisettes éponyme.
  • En 1922 naissent les pistols de chocolat que nous utilisons en pâtisserie dans notre restaurant l’Hoirie.
  • En 1924, les Suisses Cailler, Suchard , Kohler , Lindt et Tobler créent leur usine.

 

A l’Hoirie, l’histoire du chocolat c’est une « tartelette sablée au chocolat et caramel, crème glacée au chocolat noir, émulsion à la cacahuète et cacahuètes caramélisées ». Cependant, les amateurs se reconnaîtront, le mi-cuit reste un incontournable de notre table depuis plus de 20 ans ! – Marie Lepeltier.  Voir les menus.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.